La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Astre au port.

 

 

 

 

 

15acb3d093d3165b888a32a79ab3665a.gif

 

 

 

 

 

 

Á la larme automnale le feuillet de septembre, une poupée de porcelaine et la rue s’éteint … Se repose l’enfant docile et ses rêves se mélangent vœux publiés... Caresse au vent sa main tremble et se fige le temps. Sur un brouillon réconcilié se redessine l’Immaculé, une larme à la chandelle prunelle d’éternité. Quand tremblent les saisons tu passes ta main sur ton front et se meurt l'ivraie, livré le pigeon voyageur.

 

 Et guinchent les pluies automnales et brode l'ivresse des neiges éternelles.

Auprès des années aînées il est si bon d'oublier et d'aimer.

 

 

 

 

* L'Immaculé: le ciel.

 

 

 

 

 

 

 

 

http://static.blog4ever.com/2006/01/94307/pop_5289839.gif

 

 

 

 



09/10/2016
16 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres