La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Autant en berce le Mirador…  

 

 

 

 

 

78f3f1128e762abff62a1270ae0521c0.gif

 

 

 

 

 

 

Et ses gestes d’une main en aveugle, du souvenir orphelin à la larme puisée. L’emprunt des saisons et décembre passeur de cendres. Autant en emporte le temps à la porte du couchant mais le cœur fringant voyageur, de son orfroi chineur brode chaque jour une aurore boréale à l’orée d’un levant. Un rêve à la main, s’asseoir sur un vieux banc, guetteur du temps, et au potron-minet, glaneur un tendre Noël  blanc vagabond du temps.

 

 

 

 

 

 

 

bln.gif

                                 Rachel Désir



24/11/2016
20 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 37 autres membres