La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Boulevard des airs…  

 

 

 

 

 

e02cbfc64a68035d72ed3d57cf6c8bff.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quand passent les gitans nomades du temps, se froissent les jupons chuchotements d’hirondelles. Se plisse l’horizon chiffonnade d’illusions. Frôle l’herbe tremblante la larme du poète tant l’ivraie s’enivre sous la dentelle blanche. Un petit bout bohème, ma bohémienne, ma bohème, quelques roulottes éparses... Tombent les feuilles mortes  quand partent les gitans.    

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

https://static.blog4ever.com/2006/01/94307/signature_10_5289849.gif

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



29/12/2016
9 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 33 autres membres