La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Deuil grisé.

 

 

 

 

 

 

 

3202944313_1_14_cuvm16TI.gif

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le vent d’autan dans mes cheveux, à l’orée de ma prunelle un mendiant fou … Un ruisselet chante Moscou … La Place Rouge, un rêve à l’incarnat de tes lèvres, un givre d’Andalousie sur les cils et sur la grève abandonnée  la randonnée de quelques souvenirs … Flotte à la brise mon fichu, mes nuits tziganes se sont tues femme nue. 

         

 

 

 

 

 

 

 

https://static.blog4ever.com/2006/01/94307/signature_10.gif



29/12/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres