La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Éffeuillet automnal.

 

 

 

 

256bb2aadb5056feb28096873ae9c24a.gif


 

 

 

Tiens v’la  le cafard de novembre et mes draps de cendres se rebellent. Sifflote-moi encore bel hidalgo l’indigo. La joue célibataire, épie ma lèvre un champ de blés. Anathème, Anna t’aime. Chapelet de lune ta main retient ma main, entre terre et lointain, un autre chemin. Du bout des doigts la caresse de l ‘ange, touche noire, touche blanche, allez maestro ! Joue-nous des éclats d’hier au soprano de ton piano. Mourir au naturel, une larme posée.

 

 

 

 

 

 

 

http://static.blog4ever.com/2006/01/94307/290216001447791603.gifRachel Désir



04/10/2016
23 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 62 autres membres