La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Et si c’était notre dernier film …

 

 

 

0_6732f_9d7949f6_XL.gif

 

 

 

 

 

 

Je crois bien qu’il faut qu’on se  parle … Il faut que je te parle de ce que se disent les gens de maintenant …

-« En ce feu dévoilé une flamme somnolente, ne fut dans ta prunelle qu’une éphémère étincelle, un vers de chandelle, un roman de nous deux. On aurait pu l’agrémenter d’un dernier chapitre au ciel azuré  … Mais l’envie de copier : «  Les feux de l’amour. » n’y était pas.  Ce feuilleton vétéran où pour dire « Oui ? Oui … Oui ! » sur un banc d’église, neuf mois s’écoulent, le temps de faire un bébé, oh ! C’est cool ! En ce feu rassasié, « Secret Story ! » dernière bûche, rouler une pelle et se prendre une gamelle. Puis à l’enfant dans sa barboteuse le divorce est déjà prononcé. Érudit cinéphile où le monde défile. »

Tu sais ce vieux ciné des années soixante, rongé de mélancolie, là où j’ai appris qu’aimer c’était être dans tes bras, j’en suis restée là assise sur un strapontin, écoutant une vieille bande se dérouler grinçante. En ce feu éternel millième de ma bohème, je n’ai pas besoin d’allumer la télé pour te dire : «  Je t’aime ! ». Et ça c’est une reality, la vie en bleu de travail. 

 

 

Ben oui ! Je l'ai écrite pour toi cette chanson.

 

 

 

 

 

 

 

 

bohème.gif

 

 

 

 

 

 

 

 

 



20/09/2015
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 44 autres membres