La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Et si demain était hier …

4f45755a6b766222ec0e14812538749d.gif
 

 

 

 

 

 

 

La pantoufle de vers aux sept lieux.

 

 

 

Reggae time, ne me reste plus qu’un replay écheveau des langueurs d’un champ de blés. Un chant de blets. Sous l’indépendance de la vie sans la dépendance de la gourmandise on ne goûterait à rien. Les entrailles de Marseille et mon cœur est en veille. Fermer la porte au pas reflet. Non … Je ne veux plus me rappeler de ces souvenirs à la grimace tendue. Espoir je te fais la manche, d’un revers de manche endimancher ma tristesse. Juste une envie de te retrouver mon lycéen, je suis ta géante de papier aux caresses d’un sablier. Puisqu’un jour il nous faudra bien partir vers cette alcôve dérobée puisse-t-elle nous faire rêver. Franchir au pas de sept lieues cette ligne bleue des sept lieux sous la dépendance du temps vandale, sandales au vent s’ennoblir et refleurir. Et tangue le large belle occitane aux yeux pâles.

 

 

 Les fleurs de mon mal, si le cœur vous en dit en vente  sur Amazon ici :

 

 

 

Les fleurs de mon mal.

 

 

 

Un lien, un clic et je pourrais croire que j'ai du talent ...

 

 

 

 

 

https://static.blog4ever.com/2006/01/94307/Boh--me.gif



07/11/2016
14 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 37 autres membres