La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Geisha.

1525624_10203070118581701_1325363909_n.jpg

 

La belle aux seins de velours, aux yeux sourds, écoute brûler une lettre d’amour … Les heures en éventail, les jours  toisent  son ventre rond, ultime ardoise, impayé d’un vagabond au baluchon  de mortes saisons. Reparlez-lui d’amour, du printemps et de son chant d’amour, les oiseaux ont toujours sur leurs ailles un refrain d’amour … Ne reste plus qu’un nourrisson ... Fidèle au sein de sa mère sous un cœur en rémission des amants d’un jour.

 

big_artfichier_94307_1194516_201209101702736.gif

 




16/01/2014
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres