La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

La baigneuse de silence ...

 

 

 

kerstinghamb.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

Do, ré, mi, fa, une portée, un silence, voile blanche, un grand mât, une larme la grand-voile,  amazone des étoiles, un drap sur les hanches … Toi le tzigane tu fais la manche, mendiant d’un coin de ciel bleu de ses hanches. Un sol, un dièse, elle reste l’enfant de cette page blanche. Un déshabillé en rappel, givre tamisé, un môme et ses silences bouche-à-bouche, tangue un solfège, la note basse, soprano de papier. Si maestro, un trémolo fièvre de lèvres, métronome touche blanche, touche noire, s’il suffisait d’un piano pour aimer … Si, si  impératrice  prunelle  la rose blanche portée par ses cils, à touche-touche blue jean et blues.

 

 

 

 

 

signature_1.gif

 

 

 

 



24/11/2015
18 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres