La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

La veille des immortelles.

 

 

Mary - interprétation sur aluminium brossé.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pleurent les feuilles mortes, chandelles rebelles de la sève  pucelle  ...

 

Le spleen  quai d'un voyage automnal où le pouls bas résonne l'absence.

 

Gainsbourg, Gainsbar, toujours traînard avec sa mélancolie de poupée de porcelaine,

 

couine ce vieux vinyle … 

 

L’été indien invertébré au creux de ma main, flirte le soleil sur mes hanches.

 

Abandon bohémien les fleurs du mal, dernier chapitre  …

 

Un pupitre mendiant, une aquarelle pocharde de rêve …     

 

Un chevalet, un déshabillé, un négligé  photomaton …

 

La rosée vierge d’un brouillon.

 

Farfouille automnale la fanaison de la rose, entre danse et funérailles. 

 

Meneuse de fièvre la larme bohème.

 

Un tourbillon, festoie veston l’hiver, flanelle d’horizon  les neiges éternelles, 

 

passeuses d’hirondelles les ailes des saisons.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

https://static.blog4ever.com/2006/01/94307/signature_1_5289833.gif



21/11/2015
10 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 44 autres membres