La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Le magicien d’ardoise.

 

 

 

 

 

Yeux_cascade.gif

 

 

 

 

 

Une pluie diluvienne, la chamade et Chimène, corolle à flore de larme sa prunelle, aux pleurs épousés sa détresse, à flots de vie bas de laine sa tendresse … Maestro d’un bout de lèvre fredonne-lui la fièvre. De ces gestes courts du bout des doigts à pleine ivresse redonne-lui ce trop-plein de cœur, à cocon d'ailes à fleur de pouls la rose éclose.   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

https://static.blog4ever.com/2006/01/94307/pri_5289825.gif



15/05/2016
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 37 autres membres