La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Les baies clandestines …

 

 

 

artfichier_776001_5413653_201601143635789.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Une larme tiède petite laine, je n’aurai qu’un bout de pain mais je  mendierai encore ta main. Mon cœur mendiant dans l’hospice de ma poitrine je voudrais fouiner encore un peu dans la remise de nos étés. Entendre guincher l’hiver dans son grenier mais chandail tricoté d’une prunelle ne se démaille pas.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

https://static.blog4ever.com/2006/01/94307/petit.gif Rachel Désir

 



07/02/2016
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 35 autres membres