La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

L’hivernale …  

 

 

 

 

 

20160811_220000.jpg

 

 

 

 

 

 

Aurore boréale …

 

J’ai rêvé New York 

 

Et mon mouchoir cherche son pleur comme l’enfant malhabile qu’on baigne le jour de son baptême. L'hiémale ta lèvre, éphémère baigneuse et se transfuse l’hiver au credo de ma peine, transfuge éternel la prunelle miséreuse guetteuse de vêpres. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

http://static.blog4ever.com/2006/01/94307/290216001447791603.gif Rachel Désir

 

 

 

 

 

 

 

 

 



31/08/2016
17 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 60 autres membres