La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Ne fut qu’intimiste …

 

 

https://static.blog4ever.com/2006/01/94307/622b2ab8.gif

 

 

 

 

Les éphélides des saisons message sur ta peau, taches brunes d’un quai de mémoire les lèvres en filigrane  d’un vieil amant. Le goût des baisers d’autrefois, fruit vermeil, chandelle sur ta bouche. Un ru asséché de larmes trop versées à la lisière de ton cœur retranché. Chantonne entre tes cils la pluie d’une fièvre de jadis. Toutes lues, divines dans tes prunelles tes prières, Ludivine. Ne fut qu’un bref instant un crescendo de sanglots. La berceuse de la baie des anges, s’apprête  sous l’aile du temps l’éternel soupir. 

 

 

 

 

 

 

https://static.blog4ever.com/2006/01/94307/artfichier_94307_5093781_201509033855371.gif



05/09/2015
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 44 autres membres