La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Ne piratez pas les anges !

 

 

 

db0f138255c3850b2d8f4b17e28cf010.jpg

 

 

 

 

 



Dans un cargo solitaire, leur aviron tourné vers la misère et ce bruit monotone de la vague jonchant le salin de la larme. Ballet monocorde virevoltent les feuilles mortes. La paresse des caresses orne leur tristesse, aux bagages silencieux l'ombrage de leurs yeux. Le temps, Vaurien, les maquille de sa main liseuse de berme. Au quatre chemins des nègres de la vie, la prunelle alanguie.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

https://static.blog4ever.com/2006/01/94307/big_artfichier_94307_1194516_201209101702736.gif



25/10/2017
7 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 37 autres membres