La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Paname fringale de macadam.

 

 

 

 

844a1a1035797fa7d27a7686e80656e9.jpg

 

 

 

 

 

 

Et ta main dans la mienne, jolie bohémienne, ton adieu bohémien attendrit ma bohème ... J’attendrai l’incertain au cœur de marin, un été de porcelaine immigré sur mes lèvres sans rôle. Ne me reste qu’épais manteau le givre de l’hiver, effeuiller sa longue traîne de ma fièvre émigrée au pas emboîté. Ivresse comédienne, la proue et la grand'voil aux gestes du grand vent nous rejouent l’orpheline. La  Traviata  de nos draps  poussière tout là-bas … Et s’enrôle gitan un lange libertin. 

 

 

 

 

 

 

 

 

https://static.blog4ever.com/2006/01/94307/Boh--me.gif



02/06/2016
16 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 37 autres membres