La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Plombe la vie mon p'tit loup.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce flou et elle prie la Madone, le cœur à l'étranger...

L'emprunt d'un bonheur, la reposée du chevreuil et puis cette école buissonnière, ta main bohémienne. Quand à la chamaille d'une larme baigneuse dans ta prunelle, au soupir d' Éole du trépas de la veuve tu te racontes d'un rebord de lèvre fugueur...

Comme la colombe au levant le matin drape le temps.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

https://www.blog4ever-fichiers.com/2006/01/94307/big_artfichier_94307_1194516_201209101702736.gif

 



02/10/2017
14 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 33 autres membres