La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Préposition insubordonnée.

 

 

 

 

Coup de blues.jpg

 

 

 

 Didier Brisseau, fusain coup de blues : https://plus.google.com/112979555997632319664

  

 

 

 

 

Ivre dans le vent, qu’importe mes pas … La vie est un brouillon inachevé avec ses larmes danseuses sur papier buvard, ses drames de crayon à papier.

 

Le miel de l’astre jaune dune de carton où tremblote mon cœur papillon.

 

Son lange enchevêtré, chevet d’ange, brouillonne la lune  la dernière bruine.    

 

 

 

 

 

 

 

Les droits du poète, bannir ses maux, inventer des mots et s’aimer à s’en dégoûter de la vie.

 

 

 

 

 

 

http://static.blog4ever.com/2006/01/94307/signature_7.gif

 

 

 

 

 



11/03/2016
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres