La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Réveil matin …

 

 

 

IMG-20150517-WA0019.jpg

 

 

 

 

Un quartier sanglot latin  passant par-là avec ses sabots, plagia d’une vie des jérémiades passantes de ci et là. Quand l’ingrat vous regarde papier décalque sans visage. Le pas sans si, et las.  Que jouisse le temps sous les gravats du vent, tic-tac d’antan  … Il n’y a pas plus grand philosophe qu’une larme dans un mouchoir, un Renoir, il n’y a pas plus grande philosophie qu’un sourire sur des lèvres, Ronsard.  La tristesse est par foi belle, auguste. La tristesse est parfois belle, aquarelle peinte, lavis de la vie.  

 

 

 

 

 

 

big_artfichier_94307_1194516_201209101702736.gif

 

 



17/09/2015
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 44 autres membres