La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Rosalie.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

MARIEE1.png

 

 

 

 

 

  

 

 

Ne fut qu’une valse d’eau, une larme, un anneau. Un drapeau de marbre, une prunelle courbatue, les violons dévêtus, le nu de sa peau  fruit apprivoisé … Colombe sans ombrelle vole jouvencelle, la brise d’une robe blanche à la soie bâilleuse, gantelets et capeline au pourpre indécis. La rose, ingénue enrubannée, conte fleurette au faubourg d’un faux pli du drapé d’une fesse. La vague enjôleuse et fugueuse à marée embrasée, une poignée de sel fou. Dans la baie d’une main la nacre et le salin, amarrée au creux de tes reins la voile du marin au cordage bohémien, un froissement de seins  et la vie n’entend plus rien.     

     

 

 

 

 

 

 

 

 

Bohème.gif

   



27/10/2015
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 33 autres membres