La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Rose raie …

 

 

 

Une cordelette entrelacée entre les doigts, rosaire d’espérance, rose aux épines éperdues, tu t’accroches à mon corsage, cueille mon cœur l’assaille et le déshabille.  Oh mère sais-tu combien je souffre  de ton âme en souffrance ! Moi l’enfant d’innocence, je voudrais n’être qu’insouciance …

 



30/12/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 33 autres membres