La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Tant qu’il y aura des hommes…

 

 

 

50362da5204c377d9d3a1c9a7682b4da.jpg

 

 

 

 

 

 

Du bout des lèvres le silence est notre tendre immigré et ma bouche se souvient d’un  mois de mai. Au baiser déposé au vent fugueur les champs de blés se sont couchés. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

signature_1.gif

 

 

 

 

 

 

 



19/01/2017
18 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 33 autres membres