La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Vint à l'âge ...

 

 

 

 

 

 

black-and-white-vintage-photography-14203003584g8kn.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Me reviennent mélodie en rappel les valses de Vienne,

me vient mailles à l’envers un tricot de laine.

Des pluies diluviennes,

le cœur et ses bruits,

patine la vie,

libertine de lange.

Écorner une page,

photomaton d’un corsage,

un enfant courant d'air,

s’ébruite un court-métrage,

enfance vintage,

se craquelle l’aquarelle,

asthénie cruelle d'un enfant sage.

Un chant grégorien,

s’égrène passerelle la fleur de pucelle.

Victorine,  une mèche échevelée à la main,

l'enfant courant d'air,

Honorine, un calepin pour demain

et ce bourg bougre de rien

où parfum défunt et refrain se querellent  …

J’entends une musique ancienne,

Venise fermant ses persiennes au son d’un clocheton vénitien

et prunelle au vent

mes yeux aux lueurs d’autrefois s’en souviennent du moulin de ma mère,

chevalet tremblant

face à la mer. 

  

 

 

 

 

 

http://static.blog4ever.com/2006/01/94307/signature_3.gif

     



26/11/2015
21 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 60 autres membres