La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Alors on baise !

 

 

 

 

Dans cette société exigüe,

on ne parle que de cul !

Dans toutes les actualités,

on ne parle que de sexualité !

Alors qu'est ce qu'on fait ?

Alors on baise !

Alors qu'est ce qu'on fait ?

Alors on baise !

Bientôt à l' Élysée !

Il faudra le chanter.

Chanter quoi ?

Alors on baise !

Chanter quoi ?

Alors on baise !

Elle a de la tchatche cette demoiselle.

Elle a de la chatte cette gonzesse.

Une belle marionnette et ses ficelles,

elle bêle, la baïonnette aux fesses. 

Alors on baise !

Alors on baise !

Dans  cette immensité ,

on cherche tous notre identité.

Alors on baisse pour l'éternité !

Alors on baisse pour la fraternité !

Dans cette énormité,

nous, nous sommes tous des baisés !

Dans cette immoralité,

nous, nous y sommes tous conviés !

Alors que fait-on ?

On baise, on baise !

Le baiser d'un âne ou d'un roi,

nous assoit !

Le baiser de la Marianne ou d'un Judas,

nous foudroie !

Dans ce paysage insalubre,

sommes nous tous des incongrus !

Sous cette mue

sommes nous tous nus ?

Dans ce millénaire salutaire,

sommes nous tous des militaires !

La nuit nuit,

sommes nous qu'ennui !

Dans ce monde austère,

sommes nous tous volontaires !

Dans ce langage familier,

un message bien aiguisé,

pas besoin d'être médiatisé

pour savoir se faire baiser !

Alors c'est quand ?

Qu'on baise …

Alors on baise …

Alors on baise ?

Alors on baise !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



05/09/2011
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 26 autres membres