La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Tombée de 365 jours.



Balayage de regrets.
Balayage de regrets. :

Balayage de regrets,

éphémère reflet, 

les matins se souviennent de ma main dans tes cheveux,

ne reste sur la grève qu'une prunelle enjôleuse de nos gestes oubliés.

 

 

RD


Quand passe la Bohème...
Quand passe la Bohème... :



 

 

 

Quand passe bohème,

l'éternité,

romancière éternelle. 

 

 

 

RD


Futur.
Futur. :

Quand il ne reste plus que l'après…

On peut encore façonner le temps et vivre l'apprêt d'un hier.

RD


La journée de la femme.
La journée de la femme. :

La femme est l'orgueil
de la vie ;
elle est son point-virgule,
elle est son enfant et sa mère.
RD


Passager clandestin...
Passager clandestin... :

J'achète ton livre, tu achètes le mien ; ce n'est pas mon pain.

RD


Destinée.
Destinée. :

Intuition.


Le poète eperdu.
Le poète eperdu. :

Au temps perdu...


Les grives au loup.
Les grives au loup. :


Fugitive bohème d'un chemin de paille, châle en arrière, le temps file sur tes épaules. Quartier Latin il y a comme un brouillon dans ton regard, au loin le porteur d'eau…

Rachel Désir


L'éternité.
L'éternité. :

La montagne m'apparaissait, l'ange des moissons à la croisée des saisons à quelques pas des matins croulants. Le ciel semblait décapiter le vieux chêne, ivresse du grand bleu…

Rachel Désir.


Balade dénudée.
Balade dénudée. :
Chemin veineviaire de la vie.
Trafique cœural. 
RD