La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Mes roses.



L'envolée.
L'envolée. :

Gazouillis de rosée,

les cheveux ébouriffés,

d'un chevalet évadé

une toile pastellée.

Et les feuilles mortes mendiantes automnales

prient l'hiver  

d'effacer leurs regrets,

larmes d'hier,

et sous la prunelle des belles 

règne passeuse la valse estivale.

RD 


Effeuillé d'amour.
Effeuillé d'amour. :

Les roses hybrides sont des reflets d'amour, elles inventent un temps aux délices des saisons.


Parce que je les aime je les cultive avec amour.
Parce que je les aime je les cultive avec amour.

La valseuse.
La valseuse. :

Romance.


Corbeille gourmande.
Corbeille gourmande. :

Chiffonnade de roses. 


La rescapée.
La rescapée. :

De caresse en rosée,

vague d'amour,

perle toujours un cœur de troubadour.

Larme d'un jour,

bohème grisée,

poète au petit jour,

encore un tour !

Lèvres givrées,

promesse enfiévrée. 

RD

 


Et mon amie la rose...
Et mon amie la rose... :

Eh ! mon amie le rose...


Soleil, soleil.
Soleil, soleil. :

Ajourée d'ivresse matinale,

tendre comtesse,

le temps s'empresse,

 plumier virginal. 

RD


Jolie clairière.
Jolie clairière. :

La belle en robe des champs. 


Entre ombre et lumière.
Entre ombre et lumière. :

La demoiselle d'Avignon.