Amour de draps blancs, grandma starts again. - La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Amour de draps blancs, grandma starts again.

 

 

 

Surrealist-paintings.jpg

 

 

 

 

 



La porte grince amante de nos vingt-ans, une robe blanche valseuse au gré du vent, tombent les feuilles mortes nous n'avons plus vingt-ans. De nos nuits de pourpre s'ennuie vagabond un lointain rivage sur les rides de ton front. De port en rose la ménopause des amants de Vérone. L'écharpe de tes caresses plus longue que le tombeau de la tendresse. Demain nous irons cueillir l'airelle, chemise froissée, jupon ardent et le sable chaud peintre des quatre saisons loin de la violence du temps en chausson sera la grand-voile d'un vol d'oies sauvages.

 

 

 

 

 

 

 

 

https://static.blog4ever.com/2006/01/94307/Boh--me.gif





04/03/2018
14 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 19 autres membres