La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Vicissitude d'amour.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ca5b4bf2.png

 

 

 

 

 

 

 

 

Elle a gardé sa noblesse comme une vieille dame et là dans ses murs lézardés où emmitouflé le temps semble s'évaporer une autre vie s'éveille peu à peu. Un tas de pierre au fond du jardin se déshabille... Un vent de souvenirs siffle entre les ardoises, couché à même le plancher de chêne un négligé poussiéreux meuble la mansarde de cette insolence d'un jupon froissé et le geste fut beau ; j'imagine l'échappée de vos caresses.... Puis là dans la vieille commode un mouchoir noué, caché au fond d'un tiroir, à la tirade d'une cotonnade où se meurt bohème une larme apprivoisée et las chante l'hiver à la porte du grenier. Un vol d'oies sauvages artificier d'un ciel oublié, une missive enjôlée presse-papier des années. Rêve naufragé je t'entends pleurer ma mère. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rachelpresse-papier-en-résine-pierre-giraudon-1970.jpgDésir



07/04/2021
15 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 45 autres membres