La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Bonne nuit !

 

 

 

 

J’ai défoncé le cadran de mon horloge interne et ses aiguilles se baladent, je ne sais où … Si vous les voyez  sur la toile … Ben faites moi signe ! C’est un fait mais pas divers ni d’hiver ! Son faîte je ne peux l’atteindre !  Ce n’est pas de ma faute …  Ça fait longtemps que j’ai perdu le sens de l’orientation … Eh entre nous je ne l’ai jamais eu !

 

 

 

 



06/06/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 26 autres membres