La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Bonne nuit !

 

 

 

 

Je parle à ce gosse capricieux qui se nomme vie. Est-elle prise de folie pour m’en vouloir ainsi ? Elle qui me chagrine, suis-je un chat gris ne me répondez pas ! Elle est mon chat noir que j’aperçois chaque soir, la misère de mon âme que je côtoie à mon grand désespoir. J’ai pourtant lu un gros livre aurais-je mal consulté ses versets, verser des larmes sur cette bible, bibelot ! Vers ses vers si sévères, six verres de trop ont suffi à son auteur pour l'écrire ! 



01/08/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 23 autres membres