La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Bonne nuit !

 

 

 

Sans faire de bruit,

 

ma nuit mauvaise coucheuse

 

s’ennuie.

 

Cette orgueilleuse

 

va à pas maudit vers un minuit.

 

Elle gémit, s’enfuit

 

d’un cadran malappris.

 

Dans les plis d’heures libertines

 

elle séduit

 

et

 

badine.

 

Tourbillon de jour,

 

elle me fait la cour.

 

Remous de vie,

 

elle me donne l’envie d’être mon abri

 

puis versatile elle renie d’être mon ami

 

et

 

prie.

 

des valets bienveillants

 

de me mettre au lit,

 

de me border tendrement.

 

 



07/08/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 23 autres membres