La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

C'était l'année dernière ...

 

 

Depuis ce matin, j’ai envie de gerber, ce n’est rien ou enfin presque…

C’est du à la toxicité de la politique actuelle !

J’ai commencé ma carrière il y a seulement dix ans donc je devrais travailler jusqu’à l’âge de … Devinez !

Ben soixante dix neuf balais étant donnée la conjoncture du petit Nicolas !

A ne pas confondre avec Saint Nicolas…

De toute façon, je ne pourrais jamais avoir une retraite complète…

C’est bien ennuyeux tout ça mais que voulez-vous ?

Je ne crois pas pouvoir même avec une canne exercer la profession d’auxiliaire de vie jusqu’à l’apogée de ma vie.

J’ai privilégié ma progéniture au travail ! Je ne regrette rien !

L’amour n’est pas encore un produit industrialisé !

Quoique si vous êtes en manque reste tout de même le côté commercial, messieurs dames !

Les maisons closes n’ont pas de porte close !

Seulement dix années de labeur et je souffre déjà d’arthrose cervicale. J'aurais du prendre du calgon ... Oh c'est trop con ! C'est fragile une écrivaine !

Il apparaîtrait que je suis prédisposée à quelque chose…

Une éventuelle vocation, dans le social je crois…

Mais il faudrait que je complète mes études…

-« Quoi, qu’entends-je ? Retourner à l’école, ils peuvent se la mettre ! »

Me reste encore les journaux locaux à 0,10 cents d’euro les cinq lignes, quelle pige !

Non l’esclavage c’est fini !

Non je ne finirai pas sous un pont, truffée de pustules et bouffée par les rats !

Démenti de Rara, tiens ça rime avec rat !

Je ne suis pourtant pas un rat de librairie, j’écris !

Je prendrai ma besace sur mon dos, guidée par les maux de ma conscience…

J’arpenterai jusqu’à la fin les lignes de ma main, mes mots tissés de lin seront mon gagne pain.

Mignonne cette petite rime ci-dessus, hein ? Des vers oui mais pas de terre !



19/08/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 26 autres membres