La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Ce vol sourd.

 

20190123_134109.jpg
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Encore un hiver, cet hiver à la besace du temps où quelques passants jouent les bons marchands avec les battements de mon coeur, la vendange du miséreux au fond des yeux parce que ma vie est ailleurs qu'ici… Je te perds mon enfance aux aurores si pesantes ! Les méandres de mes larmes, des vieux violons jouent encore le diable au corps et si j'osais la beauté du diable des perles d'amour sur mes longs cheveux blancs. À l'enclos du poète qu'il est loin mon hameau... L' 'usufruit des sanglots, divague mon berceau.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

https://static.blog4ever.com/2006/01/94307/artimage_94307_3202417_201102053557323.gifRachel Désir



02/02/2019
15 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 23 autres membres