La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Des mots en apnées.

1173809_607110572716120_786633170_n.jpg

 

 

Les souvenirs sont des lèvres qui parlent sans bruit  du temps qui s’entremêle, de l’absence qui se dessine en image infidèle, du vent de l’oubli qui déferle entre quatre saisons. De la magie d’un cœur  qui s’offre, qui souffre parfois et qui s’ouvre comme une immortelle en corolle d’amour, soufre de sentiments. En une prière universelle, les versets de l’âme  défilent dans la mémoire. Et des rires absentés  de nos bouches séparées, je m’en souviens encore et suinte à demi étouffé, rosée affamée, le chant des larmes de la veuve éplorée.  

 

 

 

 

big_artfichier_94307_1194516_201209101702736.gif



01/04/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 26 autres membres