La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Et …

1421564_614683738588063_676516492_n.jpg

 

Et rime dans mes yeux l’embrun de rêves engloutis, lasses empreintes d’un pas de glace, laissées sur le firmament, filet de nonchalance. Et quand perlera l’astre du soir en âme tendre, l’hiver frappant à ma porte je t’offrirai mes larmes en perles blanches de l’absence. Comme novembre entrelace des traces, combien de fils au napperon de nos roses rouges reste-t-il au temps à tisser. Et dans l’avarice de tes baisers j’aimerai à me perdre, sanglots abandonnés. Á l’orée d’une aurore cendrée, ange blessé je viendrai me pendre à la serrure de tes lèvres.   

 

 

big_artfichier_94307_1194516_201209101702736.gif



01/11/2013
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 23 autres membres