La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Et ron et ron petit patapon !

 

 

L’âme en détresse,

 

tresse de traîtresse,

 

laisse rimer tes larmes

 

 enfant d’oreiller.

 

Ta plume compagne infidèle

 

se baigne dans l’encrier

 

de Morphée,

 

se moque de ta misère,

 

humble poétesse.

 

Á la criée,

 

rebelle,

 

elle vend

 

ton intimité.

 

Ton identité

 

se fait prière,

 

se jette à ses pieds.

 

D’un baisemain,

 

elle te soudoie.

 

Et c’est déjà demain …

 

Oui mais moi

 

je l’aime !

 

Ma peine en bandoulière,

 

j’erre.

 

Et ron et ron petit patapon !

 

 

 

 

 

 



26/01/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 23 autres membres