La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Frimousse.

20200830_091514.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

À fleur de lèvres s'enivre la mélancolie, juste ta main dans mes cheveux, passe l'automne. Valse éphémère charme de demoiselle, jupon de soie, feutrine de prunelle.  Matins pastels à l'abri de la brume d'un métronome, tes yeux chantonnent ce refrain de quai... Passeuse de larmes, du bout des doigts la tendresse griffonne notre bohème. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rachelhttps://static.blog4ever.com/2006/01/94307/bloggif_5638bd61a8576.gifDésir



30/08/2020
18 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 23 autres membres