La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Je vais bientôt partir …

 

 

 

Avec mon époux, nous allons emprunter un curieux chemin, celui d’un aller vers l’enfance, nous partons dorloter  « mes deux petits grumeaux », les jumeaux de ma fille.

Je les nomme ainsi, mes grumeaux car le jour où mon gendre nous a annoncé son  doublet, la grossesse de notre fille. Mon fils stupéfait lui a dit :

-« Eh Julien ! Tu as mal remué … Tu as fait des grumeaux ! »

Ensuite je vais rendre visite à mes pères, ils m’attendent patiemment. Ben j’en ai de la chance …  J’ai deux papas ! Oui  mais, ils ne sont plus que poussière  sous un lopin de terre.

Alors des fleurs et quelques larmes suffiront …

Avouez que vous avez cru que mon texte serait cru. Perdu, je vous ai bien eus ! Je suis de bonne humeur ce matin.

Allez passer un bon dimanche ! Tiens je vous fais même un bisou à vous mes lecteurs !

Je suis gentille aujourd’hui, hein ?

 



17/06/2012
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 22 autres membres