La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Le tableau noir ....

 

 

 

Une ombre, encore, à peine…

Je m’envole vers un autre monde…

Tiens moi encore la main, un petit peu…

Mes yeux regardent encore ces matins pluvieux…

Ça fait mal mon vieux !

L’horizon se drape des cieux…

Je m’efface sous les flots rieurs !

J’oublie ces jours moqueurs !

Naissance d’un avenir farceur…

Il s’en moque bien le bon dieu !

Je m’enivre de ma torpeur…

Je m’en vais voir ailleurs !

Je pénètre dans un autre temple silencieux…

Mon âme trépasse, ne m’en tiens pas rigueur…

Je viens juste de te dire adieu !



22/08/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 23 autres membres