La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Les battants du temps ?

 

1798711_714298621997314_7884983196009556643_n.jpg

 

 

 

 

Je pousse le portail du vieux cimetière,

il grince,

chuintements de mémoire …

Je me  sens mince,

moire …

Je dépose des fleurs

à la mémoire de …

Et pleure.

Mince !

Rien d’hier …

Papa un et papa deux,

et des pleurs,

les battants du cœur.

 

 

 

 

big_artfichier_94307_1194516_201209101702736.gif



01/11/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 26 autres membres