La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Les fleurs sauvages.

 
20180705_084259.jpg
 
 
 
 
 
 
Un écho sur la grève... Ta chemise en lambeaux, ne me reste que la fièvre d'un déshabillé rétro. Se reflètent aquarelle mes seins nus, fagot de brume le solo de mes hanches. Soprano sur mon dos le bourgeon de tes doigts quand un jardin secret n'a d'égal qu'un chant a cappella. Un mouchoir, un quai, bohémien sur un banc le silence de nos draps. Je te revois laquet du désir de mes sens…       

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 https://static.blog4ever.com/2006/01/94307/signature_1_5289833.gif
 
 


05/07/2018
10 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 17 autres membres