La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Les rescapés d’un soir.

 

Le soleil s’étreint avec la lune

 

Une louve hurle sur une dune

 

et

 

ce vieil amant

 

devient charmant,

 

ce petit vaurien

 

me roule un patin.

 

Ce petit baiser soudain

 

éveille en moi

 

un ciel bohémien.

 

Ce petit rien

 

qui rend ma couche heureuse

 

et

 

invite nos draps à une nuit joueuse.

 

Un slow langoureux

 

au tempo amoureux

 

danse sous une couette,

 

chatouille une midinette

 

et

 

s’envolent les miettes d’une mauviette.

 

 



04/08/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 24 autres membres