La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Mémorial d’un nous deux.

 

1230029_595385600555284_2144645310_n.jpg

 

Le cœur bohème

 

mais sans blasphème,

 

entre deux mots

 

je t’ai parlé. 

 

Si l’on pouvait tirer sa vie

 

à la courte paille,

 

Versailles ou un simple chandail.

 

Entre deux maux

 

et quelques lignes

 

en braille,

 

je t’ai écrit.  

 

Entre deux baisers

 

j’ai émaillé

 

nos veillées,

 

de lèvres vigne

 

à ma bouche fagot.

 

L’amour en écharpe

 

j’ai compté les mailles

 

du temps qui passe,

 

le cœur broussaille.

 

De caresses chaudes

 

à mains froissées,

 

je t’ai caressé.

 

De la rosée

 

à mes rêves usés

 

à mes yeux mouillés,

 

je t’ai pleuré,

 

la mémoire lasse.

 

De roses écloses

 

à pétales tombés,

 

on s’est aimé,

 

de baisers souillés,

 

à lange d’ecchymoses,

 

je n’ose.

 

De lèvres gercées

 

à bouche baie,

 

à nos lèvres port,

 

de bouche bée

 

en habitude,

 

on s’aime encore.

 

big_artfichier_94307_1194516_201209101702736.gif

 



06/03/2014
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 22 autres membres