La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Miroir des moissons.

 

 

90aacbfd.gif

 

 

 

 

 

 

 

Je mettrai du bleu sur tes haillons,

des couleurs à toutes tes saisons,

joueront nos violons,

draperie d’horizon.

Des roses

renaîtront en bouton vagabond

dans nos yeux.

Nous vivions comme des dieux

mais même les cieux font naufrage,

orage d ‘ange.

Écoute les secondes ...

Autant demain qu’aujourd’hui

je t’aimerai sous un parapluie.

Les pluies de notre vie

ont rempli notre puits.

J’ai froid ...

Et tu le sais bien …

Alors tiens-moi encore un peu la main

sous l’auvent de notre toit.

Sous le haut vent

marquise de notre chemin,

souviens-toi de l’agneau et de la blonde.

Sous l’écho des monts blancs du  temps

nos persiennes seront  closes

aux peines furibondes.

Et laisse tourner les étoiles,

charmille d’une venelle,

fleurettes des prés m’ont conquise.

Femme  indécise à la croisée des délices,

ont dansé cerises

au bord de ma  prunelle,

quatre notes et un voile.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

big_artfichier_94307_1194516_201209101702736.gif

 



22/04/2015
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 26 autres membres