La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Parce que je n'arrive pas à guérir ...

  Nuit ... Lune  ... rêveries

 

 

 

 

 

 

 

J'ai la frousse! Qu'elle poisse! Je ne sais plus si je me nomme: Madame Desir, Rachel ou bien alors Rara! Il faut que je me rende en ville... Plus précisément à la pharmacie, pour être plus transparente demain à l'arthrographie scanner. Je dois passer commande: un flacon de 20 ml d'iomeron 350 plus un de xylocaine1%, sans adrénaline, heureusement sans ce composant, mon cœur s'emballe déjà! Ce n'est pas la distance qui m'effraie mais la boite à vitesses de mon véhicule, une épaule à demie coincée, c'est peu pratique... Je devrais faire appel à un VSL mais je n'aime pas qu'on me fasse ma vaisselle! Double débrayage et ça devrait aller! Mon œil oui! Je vais m'arrêter à la seconde, un bon coup d'accélérateur, point mort et je vais passer directement en cinquième! Ben alors faudrait mieux que je m'installe dans ma Mazda RX-8 plutôt que dans ma Fiesta. Je roulerai peut être même en six, c'est plus économique... Grimper sur ma 125 Marauder encore moins avec les secousses! Ben que voulez vous! J'aime les belles choses... J'ai un beau mari aussi! Tiens en parlant de lui...

Il m'a dit : 

-« Tu feras une sale vieille! »

Je lui ai rétorqué:

- « Laisse faire il y a l'ADMR! »

Eh la hiérarchie! Je vous fais de la pub... Sympa non? J'espère ne pas être atteinte d'une maladie gêne et tiques ou gène et tics, jolis jeux de mots quant même et pourtant j'ai le bourdon ... Napoléon baisse ton pantalon! Envisage une reconversion! Monsieur Christian Dior mes slogans valent de l'or! A présent je sais... Je souffre de scapulalgies à mon épaule droite, PSH calcifiante ou scapulo humérale calcifiante, de bien grands mots pour me dire que j'ai bobo! Des explications j'en ai eu, un peu trop je crois... On m'a même parler d'opération et éventuellement de prothèse mais que ça ne serait pas le top... Ma capsule non pas celle du bas, vicieux va! Ma capsule articulaire fait des siennes... Il vont peut être me la faire sauter celle là aussi! Excusez Rara elle se mêle de tout! Je sais elle est incorrigible! Elle met son grain de sel partout mais ce soir j'ai besoin d'elle plus que jamais... Au sujet des différentes thérapies proposées pour cette pathologie, les mieux informés sont ceux qui les ont testées. Sans vouloir offenser autrui, il me serait profitable d'avoir des appréciations sur l'efficacité des divers traitements. Là je ne quémande pas de commentaire... Si vous voulez me contactez pas le biais de: « contacter l'auteur, c'est en bas de page, merci d'avance. » ( Entre parenthèses merci pour votre soutien, personne n'a répondu à mon désarrois ! )

Le rhumatologue m'a dit : «  Cette maladie c'est douloureux mais pas dangereux... » Alors à cet instant précis, une partie de moi même s'est effondrée sur moi même! Flashback sur mon subconscient, cela faisait plus de vingt ans! Une rengaine pathologique siffle dans ma tête! Adhérences brides, etc... Dérivés morphiniques, là je panique! Parade insoutenable du métronome de cette pathologie! Colopathie fonctionnelle,endométriose pathologie complexe, évolutive mais en règle benigne, caractérisée par la présence de tissu endometrial (muqueuse de l’utérus) en situation anormale, en dehors de la cavité utérine, entrainant trois types de lésions: superficielles peritoneales, ovariennes (endometriomes) et profondes qui infiltrent vagin, rectum, vessie,... Au niveau des trompes, cette pathologie peut entrainer une obstruction de la portion débutante de la trompe , source d’infertilité et de geu, ou des adhérences à sa surface englobant l’ensemble de la trompe et de l’ovaire. Vous pouvez toujours claironner vous les grands professeurs! Ovariectomie pour moi en 1988, eh oui ablation de l'ovaire droit! Le rhumato a comparé mon épaule à un lave linge entartré, quel humour... Infiltration de cortisone là je déraisonne! Pourquoi pas du calgon?

Calcification de la coiffe, je le trouve barbare ce terme! Interdiction formel de tirer sur la ficelle!

Du repos et attendre la fonte des neiges, plutôt de l'inlandsis qui écrase mon bras ou alors marteau-piqueur contre le calcaire rien de tel! Non c'est irréel! C'est sûr je rêve, séquence existentielle, ce vécu récidiviste! Abstinence de ces trois lettres : v,i,e, obstination de mes gènes à me faire de telles misères !

Quand on saigne il ni y a pas de gênes!

Cela fait presque six mois, des heures interminables peuplant mes journées et mes nuits … Je n'ai qu'une mobilité partielle de mon bras droit à présent. Je ne peux plus forcer si non la sensation de paralysie réapparaît aussitôt ! Des fourmillements dans les cervicales sans savoir pourquoi, comme un mauvais présage … D'anti inflammatoire en infiltration de cortisone, d'ultrason en séance d'ostéopathie, la douleur règne, me propulse vers autre chose … Cette autre chose qui est en moi l'écriture ! Celle qui me reste fidèle pour soigner mon âme en peine. Mercredi je consulte un médecin conseil, c'est moi qui en est fait la demande afin d'envisager une reconversion. Mon généraliste affirme qu'il est préférable de demander une longue maladie … Lui qui m'avait dit : « Dans deux mois ta scapulalgie ne sera plus qu'un mauvais souvenir … » Vivre au crochet de la société ce n'est pas mon style ! J'ai besoin d'un médiateur pour concilier la femme modèle et l'artiste. Auto entrepreneur, écrivain public pourquoi pas, je sais écrire ! Des larmes dans mes phrases comme les feuilles mortes qui s'amoncèlent. Des rires dans mes mots, des souvenirs heureux qui errent comme une farandole.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



08/08/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 19 autres membres