La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Passent les oies sauvages …

 

100679850_o.gif

 

 

 

 

Un sac de billes, une marelle, un trottoir, des gamins, un coin de rue, main dans la main. Un champ de blés, un lange, des adolescents, des brindilles dans les cheveux, le cœur sur la main. Des battements de cœur, le siège couchette de la vieille Peugeot … Un berceau, l’enfant emmailloté, des pleurs, des rires, la vie en wagon-lit … File le temps, nos mains accrochées aux  portières d’une marelle, le cœur dans  le train d’une partie de billes.    

 

 

 

 

 

big_artfichier_94307_1194516_201209101702736.gif

 



20/12/2014
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 23 autres membres