La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Plume légère ...

 

 Позабыты мать, отец...

Textes érotisés,

héros tisés,

de vers tissés

de rimes vauriennes.

Moi bohémienne,

je le sais bien !

Je ne nie rien …

Phrases impudiques,

mots érotiques,

tu es si poétique,

verve frénétique !

Laisse

tomber, la rosée du matin,

couler les sueurs de marins,

et les pleurs d'une catin !

Mange

coquin, de câlins ma chair !

Dévore

mon gredin, mon cœur solitaire !

 



19/05/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 22 autres membres