La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Prouesse.

 

1798496_587459241347920_1318473395_n.jpg

 

 

Je veux rester ivre et nue jusqu’au petit matin, que mes rêves s’enlisent dans la soierie  de tes paupières, que ta bouche soit prieuse voleuse de mon souffle jusqu’à l’adultère de mes mots. Je veux sentir des petits doigts pianiste sur mes seins, frisson de peau à danse charnelle. De notes effrénées à un solfège éreinté faire de la promesse de nos draps un séisme dans tes bras. Je veux retenir la fièvre sous la fronde de tes reins jusqu’à la déroute de tes mains. Je veux connaître l’ivresse des quatre chemins du jardin d’Éden, des baisers de la rose en faire mon étrenne, étrenner mes lèvres de sa rosée. Puis me faner immortelle jusqu’à cendres éternelles et laisser se mourir  au creux de tes yeux l’aurore boréale.

 

 

big_artfichier_94307_1194516_201209101702736.gif



07/06/2014
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 26 autres membres