La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Un homme et une femme.

 66083_440656792694833_531736319_n.jpg

 

Les lèvres de décembre, calandreuses de janvier, pourlèchent les aurores, candides jouvencelles au sourire de Joconde. Les yeux de janvier, amants apeurés sous regard masqué, fais moi rêver mon ange, métronome d’une louange où autrefois vous fuguiez  figuiers et amandiers, aumône d’un été, chassé-croisé de cœurs émiettés. Le brame du cerf  naguère retraité  dans les tranchées de notre vallée, je fus la fugueuse belliqueuse de votre appétence noble valet. Faire fi !  De notre jardin d’Eden me faisant soubrette d’un vœu de chasteté. De ce loup, affublée j’étais … Á ce crépuscule je revendique le droit d’aimer, mes seins bien aimés victuailles animées,  d’étendre sur une couche un homme et une femme  chabadabada, la la la la, chabadabada …   

 

big_artfichier_94307_1194516_201209101702736.gif



31/12/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 22 autres membres