La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Une cuillère de miel.

1969354_647039845389859_39925008858780713_n.jpg

 

 

Si ce jour était le dernier … Je voudrais qu’il se meure à l’aube où tes yeux m’ont aimée, danse des nuages au bord des cieux. L’ange de tous mes regards se mourrait en alternance, persiennes de cils, écluses de paupières, dernier angélus sonnant à tue-tête. Cigale d’un printemps, le frétillement de mes ailes à l’orée de l’automne entonnerait le requiem des amants d’une nuit. Mon jupon pourpre oriflamme d’amour flottant sous la bise du couchant,  dressée sur un rocher où l’écume d’une lèvre habillée d’un baiser se fait récif, mon cœur goéland aux ailes repliées se noie dans le givre d’une couche engloutie  …

Donnez-moi une noisette de gouache  pour repeindre un visage, d’un coup de pinceau j’effacerais les apnées du temps.

Les dernières fleurs de l’âge sont la ménopause éphémère d’un jardin où les cernes des roses se reposent dans le corsage d’une aurore.

 

 

 

big_artfichier_94307_1194516_201209101702736.gif

 



07/07/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 26 autres membres